La Gauche libérale ne peut rester indifférente à l'interdiction des minarets suisses.
Nous avons choisi d'aborder ce sujet en commentant les prises de position de Daniel Cohn-Bendit dans l'interview qu'il a donné au quotidien Le Temps et que l'on peut consulter ici.

Cohn-Bendit énonce un principe fondamental auquel nous adhérons totalement lorsqu'il dit :

"Je suis pour une démocratie directe "encadrée" par une Constitution qui ne permette pas de voter sur n'importe quoi."