Mot-clé - nature humaine

Fil des billets - Fil des commentaires

L'affaire du barbecue - décryptage

Dans ce que l'on peut dorénavant appeler "l'affaire du barbecue", Sandrine Rousseau a continuellement changé le sujet de ses attaques et de ses auto satisfactions sans que ses contradicteurs s'en aperçoivent. Ce billet vise à décrypter et à analyser la méthode Rousseau et sa relation avec le mouvement woke.
Sandrine Rousseau est une woke, une "éveillée". Elle appartient à une famille politique qui considère que les enjeux de pouvoir peuvent et doivent contraindre le savoir.
Il n'existe aucune réalité objective pour les woke, seulement des rapports de domination entre groupes humains, qu'ils se se sont fixés pour but de dénoncer. Ce fond "philosophique" est perceptible dans toutes les interventions polémiques de Sandrine Rousseau. Elle ne suit jamais un fil directeur, ne cherche jamais à raisonner, mais change continuellement de sujet pour provoquer les réactions négatives de ses adversaires politiques qui vont de la droite à la gauche progressiste héritière des lumières. C'est ce que le postmodernisme appelait le "brouillage des frontières". C'est une technique à part entière qui consiste à rester dans la provocation et dans l'attaque plutôt que dans la recherche d'un consensus et de solutions. On a très bien pu mesurer cette technique avec "l'affaire" du barbecue.

Lire la suite

Libéralisme, socialisme, l’origine idéologique de la division

Complément et réponse à l’article de Johnathan Razorback, Le libéralisme, le socialisme, et l’héritage divisé des Lumières, paru dans Contrepoints le 22 août 2021.

La division entre libéraux et socialistes

On peut voir la division entre libéraux et socialistes comme une variation des moyens politiques pour atteindre un même idéal, celui des lumières, mais il me semble important de souligner qu’il y a une origine idéologique fondamentale dans la scission de ces deux mouvements.

Rappelons tout d’abord que cette division, même si elle trouve ses germes dans les philosophes des lumières eux-mêmes, - il est difficile de concilier les points de vue de Rousseau et de Hobbes - est apparue politiquement presque à la fin du XIXe siècle.

Lire la suite

Une gauche libérale peut-elle renaître et comment la définir ?

Il n'existe aucune définition de la gauche libérale. Le thème revient pourtant de façon récurrente dans les ouvrages consacrés au libéralisme. On y attache des auteurs tel Yves Guyot, Karl Popper, Luigi Einaudi et bien d'autres, mais sans le moindre fil directeur. La préoccupation sociale semble en être le point de ralliement mais ce serait faire insulte aux autres libéraux de considérer qu'ils ne s'intéressent pas à la question sociale. Il faut donc trouver une méthode plus systématique pour essayer de caractériser ce que serait aujourd'hui une gauche libérale.

Lire la suite

Le Droit Naturel pour les socialistes - II -

Dès que l’on évoque la nature humaine ou le droit naturel, la gauche actuelle fait une grimace de dégout en croyant avoir affaire à une croyance religieuse ou à une espèce de mysticisme. Examinons les trois principales critiques instinctives qui émanent de la gauche socialiste lorsqu’on évoque la notion de nature humaine.

Lire la suite

Le Droit Naturel pour les socialistes - I -

La philosophie libérale repose sur trois facettes d'une même notion qui est très mal comprise du public et de notre classe politique. Il s'agit du Droit Naturel, de la Nature Humaine et des Droits de l'Homme. Nous n'avons pas vocation à éduquer la classe politique actuelle qui est manifestement irrécupérable, mais il est dommage que le public ne puisse avoir accès aux bases de la philosophie libérale qui découle directement de celle des lumières. Nous donnerons donc ici une description, la plus simple et la plus claire possible du droit naturel moderne puis nous nous interrogerons sur les raisons de sa désaffection, notamment dans les rangs de la gauche socialiste.

Lire la suite

Haut de page