Le libéralisme est en effet le premier mouvement qui attribue des droits à chaque être humain et non des droits régissant les êtres humains entre eux. L'idée nouvelle du libéralisme consiste à attacher des droits imprescriptibles à chaque être humain indépendamment de sa naissance ou de sa position dans la société. C'est le libéralisme qui a fortement inspiré la déclaration universelle des droits de l'homme et les constitutions française et américaine. Les députés libéraux ont par deux fois, avant et après Napoléon contribué à abolir l'esclavage en France.

Il existe encore plusieurs formes d'esclavage qui subsistent dans le monde. Certaines sont illégales - travail des enfants, esclaves domestiques, travail forcé, d'autres sont légales.

Parmis l'esclavage légal ont peut citer le service militaire, fort heureusement aboli en France par Jacques Chirac.

L'emprisonnement est également une forme d'esclavage justifiée par la faute commise. Un prisonnier n'est plus propriétaire des fruits de son travail, c'est donc un esclave.

Il est d'autres formes de déni du droit de proriété de chaque être humain sur son corps, dont certaines perdurent ou sont même encouragées en France. L'euthanasie interdite contre la volonté de celui qui veut mettre fin à dses jours en est une forme. La nationalisation des organes humains et l'interdiction qui est faite aux citoyens d'en user comme bon leur semble en est un autre exemple.