Gauche libérale

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

lundi, 19 déc. 2011

L'Express.fr censure une nouvelle fois un commentaire posté sur son site :

Voici le commentaire posté suite à l'éditorial calamiteux de Christophe Barbier sur les "petits candidats à l'élection présidentielle", qualifiés par lui de "grotesques".

Votre éditorial sur les "petits" candidats que vous avez qualifié de "grotesques" disqualifie votre carrière de journaliste M. Barbier.
La seule raison d'être du journalisme, ce qui en est l'essence même, c'est de prêter l'oreille aux petits candidats, c'est de donner la parole à ceux qui bousculent les idées reçues, c'est d'apporter la contradiction et d'aller chercher l'information.
Il faut disparaître, M. Barbier. Sachez vous retirer.

Et voici la réponse de l'Express.fr :

Lire la suite...

vendredi, 15 janv. 2010

Les manipulations de l'Express.fr - mise à jour du 19/01/2010 - et mise à jour du 30/01/2010

________________________________________________________________

Extrait de l'article paru le 11/01/2010 sur l'Express.fr
________________

Vous l'avez sûrement pensé...où entendu autour de vous. "On nous bassine avec le réchauffement climatique alors qu'il a rarement fait aussi froid!" Trois questions à Etienne Kapikian, météorologue à Météo-France. Que répondre à ceux qui trouvent ici un argument pour nier l'existence du réchauffement climatique ?

Le réchauffement climatique ne se fait pas du jour au lendemain, mais de manière progressive. Les températures moyennes augmentent sensiblement chaque année, c'est un fait. Il existe encore ce que l'on appelle une douceur hivernale, comme il existe des vagues de froid. Par ailleurs, il est indéniable qu'il fait moins froid, comparé aux hivers 54 où 85 entre autres, où l'on frôlait les -25°C dans le nord-est de l'hexagone. On peut toujours parler de réchauffement climatique dans le sens où les probabilités de revenir à des températures aussi basses sont très faibles. Ce serait d'ailleurs catastrophique à notre époque. Le pays serait paralysé et beaucoup de sans-abri mourraient. Les négationnistes climatiques doivent relativiser en pensant au fait que l'on bat de plus en plus souvent des records de chaleur en été. C'est une réalité qu'ils ne peuvent pas nier.

________________________________________________________________

Commentaire de Gauche Libérale (publié sur le site de l'Express le 11/01/2010 au soir)
________________


Le propre d'une proposition scientifique est d'être réfutable. Lorsque Etienne Kapikian (1) traite de "négationnistes" ceux qui contestent la thèse d'un réchauffement climatique et/ou son origine humaine, il ôte tout caractère scientifique aux théories du GIEC.

Lire la suite...