"Le triomphe de la cupidité" est la traduction française de Freefall - America, Free Markets, and the Sinking of the World Economy paru en janvier 2010 aux États Unis. L'ouvrage traite de la crise de 2008, dite des "subprimes", de ce qui l'a précédé, de ses conséquences, et enfin des moyens d'y remédier à court et à long terme.
L'auteur, prix Nobel d'économie, appartient à l'école néo-keynesienne. Il défend l'interventionnisme étatique. Selon lui, l’État et les réglementations en place n'ont rien à voir dans la crise de 2008. Il donne également des conseils pour éviter les crises futures qui tiennent en trois mots : plus de réglementation.