Voici le commentaire posté suite à l'éditorial calamiteux de Christophe Barbier sur les "petits candidats à l'élection présidentielle", qualifiés par lui de "grotesques".

Votre éditorial sur les "petits" candidats que vous avez qualifié de "grotesques" disqualifie votre carrière de journaliste M. Barbier.
La seule raison d'être du journalisme, ce qui en est l'essence même, c'est de prêter l'oreille aux petits candidats, c'est de donner la parole à ceux qui bousculent les idées reçues, c'est d'apporter la contradiction et d'aller chercher l'information.
Il faut disparaître, M. Barbier. Sachez vous retirer.

Et voici la réponse de l'Express.fr :