Alors que l'erreur d'arbitrage du match France-Irlande prend les proportions d'une affaire d'Etat, la question est évoquée de rejouer le match.

Si l'on se réfère aux règles du football, acceptées par les deux protagonistes, ce match ne doit pas être rejoué. La prééminence de la décision arbitrale fait en effet partie des règles du football. La décision, humaine de l'arbitre et de ses assistants vaut sentence irrévocable. L'erreur humaine est donc admise par les règles du football. Cela est confirmé par la FIFA qui précise que : "l'arbitre ne peut revenir sur une décision que sous réserve que le jeu n'ait pas repris ou que le match ne soit pas terminé". Faire rejouer le match reviendrait donc à admettre que les règles sont faites pour être transgressées et n'engagent que ceux qui leur obéissent.

Pourtant un groupe de députés, menés par le Vice président de l'assemblée nationale, M. Marc Laffineur s'est mis en tête de faire rejouer ce match.