Gauche libérale

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Tag - justice sociale

Fil des billets - Fil des commentaires

lundi, 16 avr. 2012

Remplacer la justice sociale par la justesse sociale


La "justice sociale" c'est l'idée que les hommes de l'Etat doivent réparer des "injustices" qui naissent spontanément dans la société. Initialement employée par la gauche socialiste, la formule a été largement reprise puis adoptée par la droite néo-gaulliste. Ce mantra dirigiste suggère que la réglementation étatique est plus juste que la régulation qui naît de l'offre, de la demande et de la concurrence.
Les étatistes pourraient, de façon plus neutre, utiliser les termes d'ingénierie sociale ou même de redistribution sociale pour décrire leur action mais ils préfèrent se présenter comme des "justiciers" redresseurs de tort. On comprend bien l'intérêt qu'ils en retirent.
Le mot justice suppose qu'il y a des victimes et des coupables dans la société. Le concept de "justice sociale" implique donc que les hauts revenus et la réussite sont une forme de criminalité. Autrement dit si les services ou les produits que vous proposez deviennent très appréciés du public, vous serez poursuivi par les "justiciers sociaux".
Inutile de s'appesantir sur cette expression ; sauf à adhérer à la vieille théorie de la survaleur marxiste, la "justice sociale" est une véritable horreur idéologique.

Et pourtant, l'idée qu'il faut définitivement abandonner le concept de "justice sociale" suscite incompréhension et réticence jusque dans le camp des libéraux.

Lire la suite...

jeudi, 24 sept. 2009

La Justice sociale.

Ces deux mots, ont toujours autant de succès parmi les dirigeants de la gauche. Jean Luc Mélenchon, Ségolène Royale, Martine Aubry et même Bertrand Delanoë les invoquent, tel un mantra mille fois répété. Ils sont ainsi cités quatorze fois dans le dernier livre de Bertrand Delanoë,  Leur emploi abondant n'a d'ailleurs pas pu empêcher la déconvenue du maire de Paris aux élections internes du PS. L'infortuné avait eu la malchance de se revendiquer du libéralisme (politique) juste avant la crise. Les quatorze citations de la "justice sociale" n'ont donc pas réussi à compenser sa malheureuse évocation du libéralisme.

Mais qu'est-ce que cette justice sociale dont se gargarisent tous les dirigeants de la gauche rose verte et rouge et qui plaît tant à leurs électeurs ?

Lire la suite...