S'inspirant de la méthode du "bulletin de salaire complet", le "bulletin de vote complet" consiste à révéler une réalité cachée, Il s'agit ici d'attirer l'attention, non plus sur le niveau et l'opacité des charges salariales, mais sur la représentativité réelle des femmes et hommes politiques au regard des pouvoirs dont ils disposent.

Nos "élus" (comme ils se dénomment eux-mêmes sans rire) sont en effet placés sur un piédestal. Propulsés au statut de représentants du peuple (nous), ils prennent des décisions sur des centaines de sujets pour lesquels nous ne leur avons délivré aucun accord.  Leur statut les autorise à utiliser la force publique pour imposer des lois et des règlements an nom d'une "volonté générale" qu'ils sont supposés incarner. Ils légifèrent sur tout, restreignant chaque jour un peu plus notre liberté individuelle. Ils n'ont aucune limite naturelle puisque leur mandat se déroule sans contrôle et qu'ils ne seront jamais tenus pour responsables de leurs erreurs.
Malgré tout cela et en dépit de la défiance dont ils font de plus en plus l'objet, ces femmes et ces hommes politiques continuent de bénéficier de "scores" électoraux dont ils se vantent et qui leur servent à asseoir leur pouvoir.